Hypnose pour gérer les phobies et autres émotions excessives

L’émotion est un messager qui vous veut du bien

Les émotions sont les messagers de l’inconscient vers le conscient.

C’est ainsi que l’inconscient communique pour dire que tout va bien, que nous nous respectons, nous respectons nos besoins fondamentaux, nous respectons qui nous sommes vraiment au plus profond, que nous sommes au bon endroit, entouré par les bonnes personnes ou en train de faire quelque chose qui est bon pour nous.

La joie, l’amour, la fierté, l’inspiration, l’admiration, l’espoir, la gratitude, la sérénité, la curiosité sont autant de messages de l’inconscient pour dire que tout va bien, que nous sommes sur le chemin vers une bonne vie selon nos propres critères.

C’est également ainsi qu’il communique pour nous dire que quelque chose ne va pas dans notre réalité.

Les émotions difficiles

Chaque émotion difficile porte un message utile pour nous. Essayer de se débarrasser de l’émotion sans chercher à la comprendre revient à tirer sur le messager. Un autre messager arrivera avec les mêmes nouvelles déplaisantes. Peut-être qu’il devra crier pour se faire entendre, c’est tout.

Il vaut mieux changer ce qui est à l’origine de l’émotion, ou parfois simplement notre perception de ce qui est à l’origine.

Deuil et émotions excessives en hypnose

L’hypnose peut aider à gérer les émotions difficiles excessives en guidant l’inconscient et en l’aidant à faire cet ajustement de perception.

Pour nous aiguiller, toutes les émotions n’expriment pas la même chose, et le sens de certaines nous paraît évident.

Ainsi la dépression signifie que quelque chose ne va pas dans votre vie, que nous ne nous respectons pas à travers nos actes, notre métier ou notre travail, notre entourage, nos activités…

La tristesse indique la perte définitive et irrémédiable (ou que l’on pense définitive ou irrémédiable) de quelque chose ou quelqu’un.

L’anxiété indique que l’on ne saisi pas si l’on est prêt(e) pour faire quelque chose.

La colère exprime notre impuissance. La peur nous dit que nous sommes en danger.

Éprouver des émotions difficiles est normal et fait partie de la vie.

Parfois pourtant, à la suite d’événements particulièrement difficiles ou stressants, ces émotions prennent une ampleur démesurée et s’amplifient au lieu de s’apaiser avec le temps.

L’hypnose peut être efficace pour travailler ces émotions lorsque’elles sont excessives et apporter un éclairage nouveau, ou pour retrouver des ressources oubliées qui nous aideront à passer le cap.

Ainsi, lorsque la tristesse de la perte de quelque chose ou quelqu’un ne passe pas par exemple, le deuil ne se fait pas et l’on peut se sentir bancal, perdu, désespéré…

L’hypnose peut s’avérer d’une grande aide dans le travail de deuil, en permettant à la personne endeuillée d’accepter la perte dans le monde réel d’un être cher et en l’accompagnant vers la réalisation que les moments riches, partagés du vivant de la personne, constituent des ressources puissantes pour le présent et l’avenir.

Phobies et TOCs

Gérer les phobies avec l’hypnose

Une phobie est une réaction disproportionnée pour se protéger d’un danger supposé.

L’hypnose est également efficace pour apaiser les phobies en permettant à la personne qui en souffre d’apprivoiser de manière inconsciente et en toute sécurité l’objet de la phobie, ou en explorant l’origine et en modifiant sa perception, jusqu’à voir disparaître toute la partie excessive de cette réaction.

En effet, s’il est excessif d’avoir la phobie des serpents par exemple, la peur « raisonnable » des serpents reste extrêmement utile car elle nous protège du danger et nous permet de rester prudents lorsque c’est nécessaire, et seulement à ce moment-là.

Gérer les TOCs avec l’hypnose

Les TOCs (troubles obsessionnels compulsifs) sont également une forme exacerbée d’angoisse et d’anxiété qui poussent les personnes qui en sont atteintes à répéter des rituels, des gestes ou des phrases de manière compulsive pour « conjurer le sort » ou se protéger de dangers supposés.

Qu’il s’agisse de rituels de vérification, conjuratoires, de lavage, portant sur la contamination, le doute, l’agressivité, l’ordre et la symétrie ou les superstitions, cela consiste à se protéger de manière exagérée et en général irrationnelle d’un danger supposé.

Selon les cas, le travail en hypnose avec les personnes atteintes de TOCs peut s’apparenter à un travail sur des comportements indésirables comme se ronger les ongles ou fumer. Les TOCs répondant alors à un besoin qu’a la personne et il s’agit de contacter ses ressources intérieures et sa créativité inconsciente pour trouver une manière plus harmonieuse, une stratégie plus adaptée de répondre à ce besoin.

D’autres fois, l’origine de l’apparition des TOCs (traumatisme, événement douloureux) sera une piste à privilégier, selon l’appréciation de l’hypnothérapeute.


Voir aussi